Conférence sur l'Inbound Marketing vs ESA Astronauts par Jules Grandsire

L'ISEG Marketing & Communication School Bordeaux a eu le plaisir de recevoir Jules Grandsire, Manager Communication et Relations Publiques de Thomas Pesquet pour une conférence : "l'Effet Thomas Pesquet", le succès d'une stratégie d'inbound marketing le vendredi 1er décembre 2017.

Jules Grandsire, responsable de la communication de Thomas Pesquet, nous a dévoilé les ficelles de son métier, détaillant les divers objectifs de la stratégie de communication de l'astronaute françaisThomas Pesquet : informer sur l'importance des missions spatiales, encourager la jeunesse pour des carrières scientifiques, et bien-sûr, faire connaître davantage Thomas Pesquet. Cette campagne de communication, majoritairement digitale, est un réel succès pour l'ESA. Le conférencier oriente son choix vers une communication « exclusive, immédiate, mais surtout authentique », à l'égard du grand public. "La stratégie appliquée par l'équipe était donc de faire connaître l'astronaute en tant qu'individu, puis d'en faire un ambassadeur de l'ESA".

Jules.jpg Astronaute 1.jpg

Il a également évoqué les différents modes de communication utilisés pour informer le grand public des missions de Thomas Pesquet. L'utilisation de l'inbound marketing, approche marketing qui consiste à faire venir le client plutôt que d'aller le démarcher, comme dans les formes traditionnelles, c'est ainsi que le responsable de communication de Thomas Pesquet procède via les réseaux sociaux, qui offrent une ouverture importante sur le web. Chaque publication sur Facebook, Twitter, Instagram ou encore Youtube est repartagée par les internautes, ce qui crée un maximum de visibilité pour la mission spatiale Proxima ainsi que l'astronaute. Afin d'avoir du contenu, Jules Grandsire échange par email avec l'astronaute ; les informations concernant les missions sont par la suite vérifiées par les équipes avant les publications sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, les clés de succès de cette stratégie sont de « parler local pour intéresser le global ». La photo de la ville de Bordeaux, vue de l'espace par Thomas Pesquet, a été particulièrement repartagée par les bordelais, preuve de l'efficacité de cette stratégie.

questions.jpg

Equipe.jpg