Solenn Petitjean, Invitée de la semaine, nous dit tout sur les Relations Presse !

Mercredi 11 octobre dernier, l'ISEG Marketing & Communication School de Lyon a reçu Solenn Petitjean, attachée de presse freelance, fondatrice de labelRP et du site Com' Un Lundi. Ancienne élève de la promo 2005, Solenn a répondu à nos questions avec enthousiasme, tout en nous transmettant le réel engouement qu'elle livre à son métier. Solenn nous raconte en détail son quotidien. Elle accompagne les startups et entreprises de tous secteurs, dans leur campagne de relations presse et vulgarise ce terme qui parle à peu d'entre nous :

Racontez-nous votre parcours professionnel !
« J'ai obtenu un master à l'ISEG Marketing & Communication School de Lyon en 2005 en étudiant pendant 4 ans le marketing et la communication générale pour ensuite me spécialiser en communication et management. J'ai décroché mon premier job suite à mon stage de 5e année. J'ai été embauchée au service événementiel des 2 Alpes où j'ai participé à l'organisation de deux gros événements qui rassemblaient près de 10 000 personnes donc ça nous occupait toute l'année. C'était intéressant, j'y suis restée 2 ans ! Puis j'ai managé une équipe de 4 personnes dans un magasin, j'avais pour mission de fédérer les équipes et de développer le chiffre d'affaires, cela m'a beaucoup appris ! Je suis ensuite revenu au monde de la communication en intégrant une agence de Relations Publiques pendant 5 ans, puis je suis passée rapidement chez l'annonceur avant de me lancer dans l'entreprenariat. C'est en accompagnant tous ces entrepreneurs durant mon passage en agence que j'ai eu envie de créer et de monter label RP. Durant mes études je ne savais pas vers quel métier m'orienter. Même si j'avais déjà une grande sensibilité aux métiers de la communication, je suis contente d'être restée dans une formation généraliste grâce à l'ISEG Marketing & Communication School de Lyon. Avoir des notions de marketing, de comptabilité, de droit, de management... était une véritable valeur ajoutée lorsque j'ai décidé de créer ! ».

Les relations presse, c'est quoi ?
« Les relations presse, c'est mettre en relation les entreprises qui ont besoin de visibilité et les journalistes. Mon métier est d'établir des liens de confiance avec les journalistes afin de faire parler des entreprises que j'accompagne. Il s'agit de proposer du contenu, des sujets pertinents qui collent à leur ligne éditoriale. Il faut donc cibler les bonnes personnes et donner les bonnes informations au bon moment. Ce métier nécessite des qualités rédactionnelles. Nous rédigeons beaucoup de contenus : des communiqués de presse, des tribunes, des billets de blog mais aussi du contenu vidéo, des infographies, nous organisons des live sur les réseaux sociaux... Il faut s'adapter au web 2.0. Nous faisons également beaucoup de veille sur tous les secteurs d'activités des clients. Il faut diffuser des textes, détecter des opportunités de prises de parole, relancer les journalistes puis briefer les clients, les conseiller sur leur prise de parole dans les médias - principalement la presse, la télé, la radio, le web. Aujourd'hui nous visons les journalistes mais aussi les influenceurs et bloggeurs. »

Citez- nous un exemple marquant d'une entreprise qui a fait appel à vos services ?
Prenons un exemple made in Lyon : j'ai accompagné la start-up Permigo dans son lancement médiatique il y a deux ans. Elle arrivait sur le marché traditionnel du permis de conduire qui jusqu'alors n'avait jamais été « bousculé ». Permigo s'est positionnée avec une offre online et un prix divisé par deux, ce qui a fait l'effet d'une bombe. Nous avons dû penser une véritable stratégie médiatique pour contrer le leader du permis en ligne qui était déjà bien identifié des journalistes mais aussi faire face aux lobbies et pressions des auto-écoles traditionnelles qui se sentaient en danger.

Quelles sont les compétences clés pour travailler avec la presse ?
Il faut être hyper curieux, avoir des qualités rédactionnelles et de synthèse, être constamment connecté. Bosser en agence est une vraie richesse car on change de casquettes plusieurs fois par jour. Il faut bien sûr être sociable car le réseautage c'est très important. Rendez-vous aux soirées networking, à des conférences animées par des professionnels et apprenez à vous adapter.
Il faut aussi savoir raconter de belles histoires, trouver le bon angle d'attaque qui parle aux journalistes pour donner envie d'écrire et faire face à l'infobésité. Il faut redoubler d'idées pour trouver les bons supports et les utiliser. N'oubliez pas de surfer sur l'actualité le plus possible, de vous intéresser à tous types de lectures pour améliorer votre rédaction et votre style d'écriture. Je vous conseille également d'exploiter vos passions que ce soit au travers de la création d'un blog ou en développant un jeu vidéo, une appli mais aussi en s'impliquant dans une association... valorisez ce que vous aimez faire, c'est ce qui fera la différence sur votre CV ».

Qu'est- ce qui vous passionne le plus dans vos métiers ?
« J'adore travailler en mode agence : on devient un vrai caméléon car on jongle d'un univers à l'autre dix fois par jour, c'est à mon sens beaucoup plus riche que de travailler en interne chez l'annonceur. On apprend à s'immerger rapidement dans plein de secteurs d'activité divers et variés : de la recherche scientifique au marché de l'assurance, de l'immobilier, en passant par les innovations technologiques... il faut comprendre l'univers des BioTech, des FinTech, des DeepTech de l'ImmoTech... bref, la rencontre avec tous ces entrepreneurs vous rend ivre d'informations. Il n'y a pas une journée qui se ressemble : il faut faire de la veille, réajuster ses stratégies au quotidien, produire du contenu, le diffuser, détecter les nouveaux influenceurs, surfer sur l'actualité ambiante... être toujours au fait de ce qui se passe sur les secteurs d'activité de l'ensemble de ses clients et surtout... il faut faire gagner du temps aux journalistes qui sont noyés d'infos. C'est pour cela que nous avons créé Com' Un Lundi : un fil info online destiné aux journalistes, sur l'actualité économique des startups et entreprises. L'idée est de leur permettre de détecter en un clin d'œil le potentiel d'un sujet qu'ils pourraient relayer. On mise sur un format court et sur un ton décomplexé pour raconter de belles histoires et donner envie aux journalistes de s'emparer du sujet.

Comment vous situez-vous dans quelques années ?
« Au cœur d'un réseau de freelances RP ! Le statut de freelance fonctionne très bien et j'aime cette liberté d'entreprendre avec légèreté mais j'avoue que l'idée de monter une petite équipe me gagne. C'est d'ailleurs ce que nous commençons à mettre en place puisque nous sommes en réalité 3 freelances à collaborer au quotidien ».

Propos recueillis par Agathe Benard, Candice Alvarez, Julien Pinard, Olivier Dereymez, Margot Bontems, Elodie Comacle, étudiants en 3e année.

Solenn Petitjean.png