Cartier, mon stage dans une maison d'exception !

Partons à la rencontre d'Ines Mokrani, étudiante en quatrième année à l'ISEG Marketing & Communication School.

Elle répond, pour nous, à quelques questions sur son stage de fin de troisième année qu'elle a effectué au service presse de la Maison Cartier France.
Un rêve qu'elle a réussi à concrétiser à force de persévérance et de motivation.
Voici son témoignage :

Bonjour Ines, tout d'abord bravo pour ce très beau stage ! Comment avez-vous réussi à poser vos valises chez Cartier ?

Inès : Bonjour ! Merci à vous.
Depuis ma première année à l'ISEG Marketing & Communication School, je rêvais de travailler pour la Maison Cartier, c'est donc tout naturellement que j'ai postulé chez eux dès cette première année. C'est après trois ans que j'ai enfin décroché un entretien pour le poste d'assistante attachée de presse. Après trois mois d'attente et deux longs entretiens d'embauche, j'ai pu intégrer cette belle maison pour trois mois.

image9.jpegInès lors d'un événement Cartier

Pouvez-vous nous décrire vos missions ?

Inès : Tout d'abord, j'avais pour mission quotidienne d'entretenir la revue de concurrence, autrement dit de faire de la veille concurrentielle. Je devais donc porter mon attention sur les nouvelles collections des autres marques, leurs événements, leurs changements de direction, de designer... Cette revue était ensuite envoyée à tous les collaborateurs de l'entreprise pour les informer des nouvelles prises de position de la Maison Cartier France.

De plus, toutes les deux semaines, je devais faire le classement des meilleurs publications de presse de Cartier afin de présenter, à la direction, le travail de presse de la marque.

image8.jpegMonica Bellucci "bijoutée" par Cartier pour le lancement de cérémonie

image1.jpeg Shooting Haute Joaillerie

Ma mission principale consistait à organiser les différents shootings. Ce qu'il faut savoir, c'est que pour sa promotion, Cartier prête des pièces de haute joaillerie à de nombreux magazines tel que Vogue, Madame Figaro, ParisMatch, AirFrance Madame. Mon rôle était de proposer aux magazines une sélection de pièces selon le thème demandé en respectant ce que la maison Cartier souhaitait mettre en avant pour la saison. Je devais me mettre en accord avec les journalistes concernant le lieu, la date et l'heure de shooting, mais aussi organiser le transport et assurer la sécurité des pièces en faisant appel à des société spécialisées. Pour les pièces d'une grande valeur, je devais me rendre sur place en tant que représentante de la Maison Cartier, afin de les manipuler et de veiller sur celles-ci.

image6.jpeg

image7.jpeg

Cadeau pour les journalistes (événement Cartier LA « Panthère de cartier »)

Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour occuper ce poste et que vous a-t-il apporté ?

Inès : Le poste d'attaché de Presse demande beaucoup de rigueur et de connaissances du milieu dans lequel évolue l'entreprise. Il faut savoir s'adapter en permanence. C'est un métier qui demande de la veille quotidienne sur les médias sociaux et traditionnels. Celui-ci nécessite également d'avoir un bon relationnel, car nous sommes constamment en contact avec les journalistes.

image11.jpegCampagne panthère de Cartier

Avez-vous un conseil à donner à vos camarades ?

Inès : Le conseil que je souhaiterais donner, c'est celui que j'ai moi-même suivi. Ne jamais rien lâcher, ne pas hésiter à insister auprès des entreprises quitte à les appeler toutes les semaines pour obtenir des nouvelles de l'avancée de voter dossier. Persévérance est le maître mot. Bon courage à tous !

image10.jpeg

Shooting