Camille Nicoletti, étudiante de 5e année et lauréate du Start-up Weekend nous raconte son expérience !

Le Start-Up weekend rassemble des étudiants et jeunes entrepreneurs qui ont le souhait de développer un projet. Après avoir constitué leur équipe, ils ont 52 heures pour bâtir leur projet et le présenter devant un jury de professionnels. Camille Nicoletti a eu l'occasion d'y participer avec plusieurs de ses camarades dans le cadre de sa 5ème année à l'ISEG Marleting & Communication School, elle nous raconte son weekend :

11226566_10208201325253849_8750283482288342218_o.jpg« En 5 ème année, l'ISEG Marketing & Communication School nous donne l'opportunité de participer au Startup Weekend. Un événement international, accueillant chaque année à Strasbourg plusieurs centaines de personnes - étudiants ou non - ayant la volonté de développer une start-up ou de se lancer dans le monde de l'entrepreneuriat. L'objectif ? 52 heures top chrono pour développer, peaufiner et achever un projet de création d'entreprise.

Je pensais participer à cet événement en tant que touriste, jusqu'à ce qu'Estelle, une camarade, me persuade de présenter une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps : la création d'un concept store inédit à Strasbourg. Je me suis donc lancée, et sur les 32 projets soumis, 18 ont passé la première sélection vendredi, y compris EGO, mon projet.

Avec 6 autres étudiants intéressés par mon concept, nous avons formé une équipe et travaillé jour et nuit pour développer au mieux ce projet. Des heures de travail intenses, mais qui ont payé lors de la remise des prix, quand le jury a annoncé que la seconde place nous était décernée ! Une belle victoire pour nous, qui semblait encore improbable quelques secondes avant l'annonce des résultats ! Ce fut une véritable consécration, et cette aventure m'aura donné l'occasion de développer un projet qui me tient à cœur, accompagnée d'une équipe exceptionnelle qui m'a permi de décrocher cette deuxième place !

Le Startup Weekend est une aventure unique, tant sur le plan humain que professionnel. Grâce à ce week-end riche en émotion, EGO est voué à se développer encore et à se concrétiser plus rapidement que je ne l'espérais, je ne pouvais pas rêver mieux ! »

Bravo Camille !